AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on les recherche activement.


Partagez | 
 

 i see fire. ◇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Drakon


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 84
Age : 21
Localisation : ici et ailleurs. je voyage autant que je le peux. rien ni personne ne m'arrête. je vais là où l'envie m'emporte.
MessageSujet: i see fire. ◇   Dim 22 Mai - 12:22

↘️ drakon.


« and i see fire
hollowing souls. »

◭ identity card.

nom, prénoms : drakon. dragon. seulement drakon. mon nom, je ne l'ai jamais réellement connu. je ne sais si je suis le fils d'un quelconque roi ou si je suis issu de la petite bourgeoisie voir même d'un clan de paysans... je suis sans nul doute probablement qu'un misérable bâtard qu'il fallait absolument disparaître dans les flammes... au lieu de cela, ce sont les flammes qui m'ont rendu plus fort. quelle ironie. âge, lieu de naissance : vingt-cinq ans, lieu inconnu. c'est dans un nid de flammes que deux jeunes gens ont été interpellés par des pleurnichements, m'ayant trouvé au cœur même de la demeure en train de brûler. je ne sais alors quel est ma ville natale, mais je suppose qu'elle devait se trouver sur les terres sans nom... à moins que l'endroit n'ait été parfait pour abandonner un bébé. je le saurais sans doute jamais. groupe : les sans-nom. sans foi ni loi, je suis particulièrement fier d'appartenir à ce royaume qui n'en est pas vraiment un. je ne comprends pas vraiment comment un peuple entier peut s'agenouiller devant une seule et même famille. la liberté est si douce, on ne vit que pour nous-mêmes... mais peut-être que ça leur plaît d'être considéré comme des souillons... qu'importe, je ne les juge pas. pour moi en tout cas, je considère qu'il n'existe aucun roi, ni aucune reine pour me dominer. métier : cracheur de feu. comme tout dragons qui se respectent, je gagne simplement ma vie en crachant des flammes face à une foule paysanne en manque de divertissement. des fois, je reçois des pièces en retour et d'autres fois, personne ne désire me récompenser. aussi, il m'arrive également par moment de voler lorsque la pauvreté se fait terriblement sentir ou bien de me contenter tout simplement des ressources que nous offre la nature. toutes les occasions sont bonnes à saisir lorsqu'il faut survivre. état civil : célibataire. jamais je n'ai eus un jour le désir d'engager une telle relation avec qui que ce soit. surtout pas depuis cet instant où un homme a cru qu'il pouvait me considérer comme un moins que rien, se permettant de faire se qu'il désirait avec mon corps... je veux me sentir libre jusqu'au bout des ongles, et l'idée de se lier avec une autre âme, même par amour, est quelque chose qui ne m'intéresse guère... mais peut-être qu'un jour, les choses changeront. et ce jour-là, je ferais probablement une exception. guilde : la troupe du gémeau. dorénavant souvent solitaire, il m'arrive malgré tout par moment de retrouver ces gens que je considère presque comme une famille. mes parents adoptifs faisant eux-même parti de cette troupe, je me disais que je ne pouvais me soustraire à cette habitude. aussi, j'adore découvrir les capacités des autres membres autant que j'aime faire part de mes aptitudes. je pense que c'est bien d'observer le travail des artistes pour perfectionner son propre talent afin de charmer le public.

caractère: confiant ↘️ créatif ↘️ divertissant ↘️ extraverti ↘️ franche ↘️ intelligent ↘️ persévérant ↘️ protecteur ↘️ téméraire ↘️ vif ↘️ curieux ↘️ effronté ↘️ extravaguant ↘️ insouciant ↘️ irrévérencieux ↘️ malicieux ↘️ mystérieux ↘️ provocateur ↘️ têtu ↘️ vantard.

les dragons. on penserait que je suis un fervent connaisseur de ces bestioles. que j'en ai vu des tonnes de prêt. que peut-être même, j'ai eus sans doute la chance d'en toucher un, et pourtant... pourtant, jamais je n'ai eus l'occasion d'en croiser un. de voir leur silhouette majestueuse planer dans le ciel. jamais... seul mes parents m'ont appris à les découvrir dans les peintures, les croquis et les livres. aussi, j'ai une vision toute faite de ces créatures, les imaginant bien plus puissantes qu'elle ne le sont déjà. ↘️ les bijoux. je ne convoite qu'une chose chez les nobles : la richesse. tout ce qui brille et scintille. loin de là dans l'idée de les vendre pour avoir un peu plus de pièces. ça pourrait être un bibelot imitant l'argent, je pourrais faire n'importe quoi pour l'acquérir ensuite... tout simplement parce que je trouve ces objets jolis, joliment travaillé et me seyant à merveille... même si ces ornements sont originellement confectionnés pour une femme ! ↘️ la viande. si on pourrait dire que je possède un pêché mignon, c'est bien celui-là. aucunement classieux, certes ! mais en même temps, on doit sans doute me considérer comme un paysan. non pire. un sauvageons qui tient l'os entre ses doigts et qui déchiquète la chair comme un chien affamé. aussi, j'ai trouvé une solution efficace pour me nourrir sans trop me fatiguer. en effet, il suffit de remarquer les gens qui possèdent des pies rieuses avant d'attendre qu'elle sorte, message à la patte, pour les attaquer avec un projectile quelconque en espérant que cela puisse l'assommer si ce n'est la tuer. ensuite, le repas est servi ! si vous attendez donc un message et qu'il n'arrive jamais, pas la peine de chercher bien loin : c'est de ma faute. ↘️ les cheveux. malgré mon quotidien salissant, alors que je passe la plupart de mon temps à vivre dans la crasse et la misère, on s'étonnera de voir mes cheveux d'une douceur délicate. c'est parce que je tiens à ce que ma chevelure soit des plus belles. tel un lion, je pense que la crinière est importante pour impressionner l'adversaire. osez me les couper ou les toucher et vous ferez face à un homme inconsolable si ce n'est outragé par une telle action humiliante sur sa personne. ↘️ la peur. dit comme ça, on dirait que drakon n'a peur de rien, que drakon c'est un caïd, rien ne l'arrête... et pourtant, vous ne pouvez pas savoir à quel point tellement de choses m'effraies. déjà, s'il y a bien une chose dont je suis le plus sensible, c'est la peur de l'être divin. si je n'agis pas toujours dans l'idée de plaire aux divinités, je suis malgré tout inquiet à l'idée de voir leurs châtiments s'abattre sur moi. sinon, j'ai peur de perdre à nouveau le contrôle de moi-même, de ne plus être libre. j'ai peur également des incendies de forêt et surtout, la pluie torrentielle et la foudre en pleine nuit. quand on ne sait pas où s'abriter réellement, ça, c'est très alarmant.

◭ say my name.

ton pseudo : la p'tite mouette. comment as-tu trouvé CWM ? : par le top-site obsession. et t'en penses quoi ? : il est vraiment génial ! ça fait longtemps que je cherche un forum basé sur un tel univers sans qu'il ne soit rattaché à une série ou un film et je tombe justement sur vous ! :3 des trucs à ajouter/améliorer ? : pour l'instant, je n'ai rien à rajouter.

Hello ! alors moi c'est La P'tite Mouette ou Kattja, se sont les pseudos que j'use régulièrement. J'ai vingt ans. sinon je suis une addict de boisson chaude, aussi bien de café que de thé, j'ai trois tasses qu'il ne faut pas casser : alton towers et deux de doctor who. que dire d'autre ? je suis aussi sériephile, musiquephile, et cinéphile. J'ai deux chats et cinq poules (je crois...), je joue du violon et de la guitare électrique. mon groupe préféré, c'est muse. j'aime me déguiser, en particulier faire du cosplay lors des conventions. et voilà, voilà !

MATT SMITH ↘️ drakon


↘️ somewhere, in a far far land.


« and i see fire
blood in the breeze. »




découverte, 0 an.
La chaleur est bien trop intense. Je vais étouffer. C'est la fin. Enfin. Mais je ne peux m'empêcher de pleurer, de gémir et même de crier. J'ai besoin de ma mère. J'ai besoin de mon père. Et mes poumons sont bien trop petits pour supporter l'horrible fumée que je inhale depuis plusieurs minutes déjà. Je pense que je vais mourir alors que je ne suis qu'un simple petit nourrisson. Incapable de marcher et encore moins de courir pour fuir l'Enfer. Ni même de ramper pour m'extirper de la géhenne. Qui pouvais-je bien être pour mériter cela alors que je venais de naître, il y a quelques semaines voir quelques jours ? Pourquoi me condamnaient-ils de la sorte alors que leur rôle était paradoxalement de me protéger ? Deux êtres, deux ombres surgissent pour venir me saisir avant de m'emporter dans la nuit, galopant sur leur étalon fougueux. Est-ce mes parents ? Non. Mais ils vont le devenir. Oh oui, ils vont le devenir très prochainement. Et pourtant, ils ne sont que de simples passants à l'apparence de vieilles goules aigries tant la misère est omniprésente dans leur corps et dans leur âme. Mais eux, ils ont au moins eut le courage d'extirper un bébé d'une mort certaine, ils ont eut au moins de la pitié pour un enfant qui ne cherchait que ces parents. Des parents qu'il venait tout juste de trouver.

apprentissage, 16 ans.
S'ils avaient cherché à cacher la réalité sur mon passé ? Aucunement. Et je dois dire que je ne l'avais pas trop mal pris. Pour moi, ils étaient mes véritables parents, les seuls et uniques... Même si mon père était un conteur timide et ma mère une prétendue voyante aveugle ! Beaucoup de personnes les considéraient comme des monstres de foire, mais moi je les trouvais tout les deux charmants. Certes ils semblaient hétéroclites et pourtant, ils étaient également incroyablement inséparables... Et à ce petit groupe à deux se rajoutait dorénavant ma personne. Un petit bout de chou dont il fallait trouver une place... Et mes parents ont tout de suite su ce que j'allais devenir. Cracheur de flammes. Si j'étais également un bon danseur et un bon chanteur, ils pensaient que pour une aussi frêle créature qu'un bambin puisse survivre autant de temps dans un univers aussi hostile que les flammes, je serais alors bien capable de les supporter en les ingurgitant. Ainsi, assez tôt, on m'enseigna cet art si dangereux et attrayant, faisant de moi ce que je suis devenu aujourd'hui. Un jeune homme fier de ses talents, s'exposant chaque jours à la vue d'individus enjoués... Au final, la vie d'artiste me plaisait plutôt bien.

esclavage, 20 ans.
Hélas, au fil des âges, je découvre alors bientôt un tout autre monde. Moi qui n'avait connu que la vraie liberté aux côtés des miens, voilà que je découvre également la sensation de n'être qu'une bête enchaîné à un autre être qui se prétend maître. Pire encore que d'être un paysan écrabouillant le royaume d'un roi, l'autre qui m'acquiert comme on achèterait un bien me voit comme une bête sans cervelle, une créature inférieure à sa condition alors que nous sommes pourtant si semblables... Au début, je me laisse faire, curieux comme un voyageur découvrant de nouvelles contrées. À vrai dire, malgré les enchères que j'avais pu vivre, je n'avais pas le sentiment d'être un esclave au départ. En effet, l'homme se montrait doux à mon égard. Il me donnait des ordres, certes, mais jamais il n'avait cherché à lever la main sur moi ou à hausser réellement le ton. Mieux encore, il m'ornait de divers richesses, affirmant ayant le désir de faire de moi un esclave différent de ces autres animaux qui se languissent portant seulement des guenilles. Mais plus le temps passait et plus je me rendais compte à quel point il m'avait rendu aussi misérable qu'un mouton suivant son berger. Ses bijoux qu'il m'offrait, ce n'était pas pour me plaire, mais pour étaler sa richesse au grand public, me servant alors de simple présentoir. Ma présence même suffisait. Un homme qui en achetait un homme, ce n'était pas rien... J'aurais pu continuer à accepter cette condition, oui j'aurais pu. Mais un jour, il a eut l'envie perverse de me prendre tout entier, cherchant à me retourner et à me déshabiller, tentant de me maintenir alors que je me débattais, complètement offensé. Il avait changé, dévoilant aux grands jours ses véritables pensées. Il criait, me disait que je lui appartenais, qu'il pouvait me faire ce qu'il voulait, mais non. Je ne lui avais même pas laissé cette chance de me souiller qu'il reparti, penaud, après m'avoir enfermé à ce qui allait être ma chambre d'une nuit. Le lendemain, je lui faisais sa fête.

révolution, 23 ans.
Ce jour-là, il avait fait comme si de tout ce qu'il avait tenté la nuit d'avant ne s'était aucunement produit. Aussi, il m'avait demandé manifestement gentiment si je pouvais divertir ses luxueux invités en mettant en avant mes atouts de cracheur de flammes. Inquiet à l'idée qu'il ne vienne à me faire du mal si je ne lui obéissais pas, je m'étais donc mis à l’œuvre afin d'impressionner cette foule qui ne semblait même pas se soucier de mon sort. Ils auraient dû m'aider. Réagir face à cette injustice. Car l'instant d'après, poussé par une montée d'adrénaline alors que je voyais ces flammes que je produisais, je m'étais mis en tête la cruelle pensée de brûler ce chien qui se croyait souverain. Et c'est ce que je fis... Alors qu'il me demandait de me rapprocher, je profitais de cet instant pour lui incendier le portrait, le défigurant à jamais. La suite, j'avais profité de l'agitation des invités pour m'enfuir afin de ne plus jamais revenir. Face aux quelques individus qui avaient tenté de me faire face, j'avais continuer à cracher du feu. Ma seule et unique arme face à l'insolence. À ces individus qui avaient cru pouvoir me dominer en me mettant un collier et des chaînes et à m'ensevelir sous l'or. Depuis ces années de soumission, je m'étais alors juré de ne plus jamais être l'esclave de qui que ce soit. De ne plus me laisser ainsi me berner par ces hommes qui se croient meilleurs mais qui ne sont rien. En redevenant libre, la première chose que j'avais dû faire, c'était de pleurer. J'avais si mal. Mon égo en avait pris un coup. Pour moi, c'était clair et net : Je n'étais aucunement fait pour vivre sous un régiment. Je suis une bête sauvage. Indomptable. Un dragon solennel qui surplombe les êtres vivants et les montagnes, qui ne se laisse pas assujettir.

maintenant, 25 ans.
Aujourd'hui, les choses ont repris leur cours. Je suis revenu auprès des miens, leur faisant part de ma mésaventure. Et je continue encore et toujours d'éblouir le peuple en crachant des flammes pour leur plaisir mais aussi et surtout pour le miens avant tout. Je voyage à travers le monde, curieux à l'idée de découvrir de nouvelles contrées, qu'importe ce qui peut bien se passer entre les pays ou même si je n'ai pas l'autorisation d'y mettre le pied. Un dragon vole au-dessus des pays sans avoir besoin qu'on lui dise ce qu'il doit faire. Et moi aussi, je traverse les états sans faire attention à l'acceptation ou non par ces étrangers.


Dernière édition par Drakon le Lun 23 Mai - 10:56, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 338
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Dim 22 Mai - 13:08

Bienvenue parmi nous ! un cracheur de feu, j'adore le choix de profession ! (et d'avatar #whovian)
N'hésite pas si tu as la moindre question et en attendant, bon courage pour ta fiche !

_________________
j'ai une
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE. « bye bye, black bird. »


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 414
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Dim 22 Mai - 13:09

Matt Smith en cracheur de feu, goddamnit, ça promet tout ça
Bienvenue dans ton nouveau chez toi jeune petit dragon.
Et courage pour ta fiche (si t'as la moindre question ou quoi, je suis là pour y répondre ! Ma boîte mp t'es toujours ouverte)

_________________

du satin, dans tes mains

Viens-tu troubler, avec ta puissante grimace,
La fête de la Vie ? ou quelque vieux désir,
Éperonnant encor ta vivante carcasse,
Te pousse-t-il, crédule, au sabbat du Plaisir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponawar.forumactif.org
avatar



En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 107
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Dim 22 Mai - 16:46

Comme mvdds, j'adore la profession I love you
Bon courage pour ta fiche et bienvenue parmi nous I love you

_________________
(us against the world)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Drakon


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 84
Age : 21
Localisation : ici et ailleurs. je voyage autant que je le peux. rien ni personne ne m'arrête. je vais là où l'envie m'emporte.
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Lun 23 Mai - 1:53

haaoonn, merci à vous trois !
je n'hésiterais pas en cas de besoin pour les questions,
merci beaucoup ! =^,^=

_________________



the brave men did not kill dragons.
the brave men rode them.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 51
Age : 22
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Lun 23 Mai - 10:05

Bienvenue officiellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Drakon


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 84
Age : 21
Localisation : ici et ailleurs. je voyage autant que je le peux. rien ni personne ne m'arrête. je vais là où l'envie m'emporte.
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Lun 23 Mai - 10:55

merchiii ! =^,^=

_________________



the brave men did not kill dragons.
the brave men rode them.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE. « bye bye, black bird. »


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 414
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Lun 23 Mai - 11:27

bienvenue cher habitant.

Drakon est un personnage vraiment très intéressant, qui promet une évolution intéressante elle aussi . C'est tout bon pour moi, une très jolie fiche, vite faite, bien faite ! C'est l'idéal . Bienvenue chez toi encore une fois officiellement, puisque je te valide, mon petit dragon !

bravo pour ta validatiooon

Te voilà validé sur le forum. Félicitations ! Maintenant, tu as deux trois petites choses à faire, mais rien d'embêtant, je te rassure. Déjà, tu peux aller compléter ton profil, parce que c'est quand même bien plus pratique quand il est rempli. Ensuite, venir sur ce sujet pour te recenser, puis aller faire ta fiche de liens, pour te faire plein d'amis et rendre ton séjour plus beau encore. Et puis si jamais, venir te pointer dans la recherche de rps, pour commencer à nous montrer ta plus superbe plume. Bon séjour ici !

_________________

du satin, dans tes mains

Viens-tu troubler, avec ta puissante grimace,
La fête de la Vie ? ou quelque vieux désir,
Éperonnant encor ta vivante carcasse,
Te pousse-t-il, crédule, au sabbat du Plaisir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponawar.forumactif.org
avatar

Drakon


En savoir plus ?
▽ RELATIONS.:
PARCHEMINS : 84
Age : 21
Localisation : ici et ailleurs. je voyage autant que je le peux. rien ni personne ne m'arrête. je vais là où l'envie m'emporte.
MessageSujet: Re: i see fire. ◇   Lun 23 Mai - 17:43

owiii merci beaucoup !
je file m'occuper de tout ça ! :3

_________________



the brave men did not kill dragons.
the brave men rode them.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i see fire. ◇   

Revenir en haut Aller en bas
 

i see fire. ◇

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ↘ la forge aux personnages. :: ↘ après vous !-